Logo Demain Deauville, Pommiers de Normandie, Récolte, Paniers de pommes, échelles pour monter dans les arbres

Les projets

Salle Elie de Brignac, Concert, Deauville, Projet Demain Deauville

Patrimoine, tourisme, vie culturelle, associative, sportive 

Piscine municipale : 
- Mettre en place un nocturne une fois par semaine, si possible le vendredi soir, pour que les actifs puissent profiter de ces installations en semaine (actuellement, la dernière entrée est à 18h, donc tous ceux qui sont au travail jusqu'à 19h ne peuvent pas en profiter). 
- On pourrait imaginer un nocturne le vendredi soir jusqu'à 23h avec son et lumière, pour que les plaisanciers commencent agréablement leur weekend à Deauville sur une piscine relaxante. 
- Par ailleurs, les piscines de cette taille ont souvent développé jacuzzi, hammam et sauna, activités bien-être très prisées aujourd'hui, qui font venir beaucoup de monde et qui s'allient harmonieusement au sport. 
- Faire un sondage à la sortie de la piscine sur la température de l'eau du bassin. 
- Remettre en place un système de jeton pour les casiers. Actuellement, celui qui n'a pas de pièce de 1 euro ne peut pas protéger ses affaires dans un casier. La caisse de la piscine ne fait plus l'appoint. Ce n'est pas hygiénique d'emmener ses affaires près du bassin et ce système de pièce n'est pas durable car les jeunes utilisent de moins en moins les espèces.
- Mettre une douche test "Nebia" à la piscine municipale de Deauville pour en faire un lieu pionnier de la douche du futur (c'est une douche élaborée par la NASA qui atomise les gouttelettes pour économiser l'eau tout en procurant un vrai confort).

Vélo : Développer les alternatives cyclables : 

- Tronçon cyclable à réaliser : Deauville est au croisement de deux grandes voies cyclables : “la Seine à vélo” et l’itinéraire littoral “La Vélomaritime”, mais l'itinéraire s’arrête à Dives et reprend au Pont de Normandie : réaliser le dernier tronçon de l'itinéraire Eurovelo 4 manquant à Deauville et ses alentours, comme le montre la carte sur le site officiel du cyclotourisme en France [cliquez ici]. Ces itinéraires cyclables étant définis à l’échelle européenne, il y a des subventions européennes auxquelles la Côte Fleurie peut prétendre pour financer le projet. Deauville a le potentiel pour faire comme Domfront, qui est devenu un carrefour cyclotouristique de deux grandes voies cyclables : la “Vélo Francette”, Paris-le Mont Saint Michel, et la “Véloscénie”, Caen-La Rochelle, avec beaucoup d'animation à la clef. 
- En parallèle du développement de ce tronçon, inciter les hôtels de la Côte Fleurie à obtenir le label "France Accueil Vélo". 
- La Côte Fleurie pourrait être équipée de stations de vélos électriques en libre service pour relier les villes qui la composent, comme par exemple les "Vélos Bleus" de Nice à Cagnes-sur-Mer. 
- Pour ceux qui travaillent à Deauville, il est très difficile en saison de pouvoir y aller en voiture. Des pistes cyclables harmonisées entre les 12 villes de la Communauté de communes permettraient de se rendre au travail en vélo de façon confortable et sécuritaire. 
- Développer une politique cyclable à l'échelle de la Communauté de communes Coeur Côte Fleurie, non seulement pistes, mais location, partage, réparation, entretien, apprentissage du vélo à l'école,...
- Développer notamment une piste cyclable qui relierait Deauville Honfleur et/ou Deauville Cabourg.
- Développer des pistes cyclables sur la communauté de communes serait une idée très pertinente et permettrait de développer les déplacements en vélo , la communauté de Saint Tropez l’a fait et le nombre de cyclistes est impressionnant ! Il faut de la continuité dans les tracés et des tracés protégés pour les ballades en famille. 
- Actuellement, il est difficile de rejoindre Villers-sur-Mer en vélo depuis Deauville en toute sécurité. Il n'y a aucune piste cyclable dans le secteur et nous sommes en retard par rapport à certaines communes du sud-est de la France où les pistes sont très développées et sécurisées. 

Développer le sport innovant "paddock-polo" à Deauville : c'est une discipline de la Fédération Française d'Équitation qui permet de jouer au polo avec un seul cheval et une équipe de 3 joueurs. Ce nouveau sport est très populaire en région parisienne et permet de démocratiser / répandre le polo qui fait parti de l'identité de Deauville. 

Mettre en place un système d'abonnement pour les entrées au Parc des Enclos, afin que ceux qui vivent aux alentours puissent s'y rendre régulièrement et que le parc ne soit pas seulement un parc touristique, mais aussi un parc de plaisance.

Organiser une exposition de cartes postales anciennes de Deauville et Trouville. Il y a un certain nombre de collectionneurs amateurs et passionnés sur la Côte Fleurie qui seraient prêts à mettre leur trésor en commun pour le bien de cette exposition. Ainsi, on pourrait suivre les évolutions de la ville de façon amusante, émouvante et ludique. Ce genre d'exposition contribue à nourrir le sentiment d'authenticité d'un lieu. 

À Trouville, organiser la restauration et l'exploitation événementielle de la salle de Baccara et de l'ancien cinéma.

Inciter au développement d'une grande salle de musculation "basic fit" multisport accessible à tous les sportifs à Deauville. 

À Deauville, les ateliers sportifs entre le boulevard Eugène Cornuche et la promenade Michel d’Ornano sont aujourd’hui vieillissants et peu attractifs. Le concept de proposer des exercices en extérieur est une très bonne idée ; il faudrait donc moderniser le parcours avec des gammes d’équipements “street workout” pour le développement musculaire, l’endurance, la souplesse, l’enchaînement d’exercices variés du fait des différents types d’agrès, mais aussi du “fitness plein air” avec des appareils ludiques et accessibles à tous tels que le vélo elliptique, le rameur, le ski de fond, le double twist, le cheval. Dynamiser ces ateliers permettra de créer un lieu d’échanges et de rencontres intergénérationnelles, une escale pour les nombreux coureurs de bord de mer et autres sportifs, encourageant la pratique d’exercices sans stress, chacun à son propre rythme.

Ouvrir des chemins de randonnée type GR pour cavaliers serait un atout pour notre territoire : la pratique du cheval pour les cavaliers classiques est rendue moins aisée avec les chemins qui sont de moins en moins accessibles car bloqués pour empêcher le passage des deux roues. Par exemple, à Hennequeville, de nombreux passages sont encadrés de barrières. Pourtant, la pratique de l'équitation est répandue sur notre territoire. Enfin, elle pourrait également être un levier de développement touristique. 

Organiser des concerts grand public à Deauville, qui possède le lieu et la notoriété pour attirer un festival d’ampleur régionale voire nationale, et ainsi attirer les jeunes sur la côte en leur offrant une vie culturelle en adéquation avec leurs aspirations. 

Améliorer le jardin Kalouste Gulbenkian pour en faire un jardin visitable digne du niveau des grands jardins normands.

La braderie fin juillet à Deauville est un grand succès ; faire en sorte qu'elle dure plus longtemps.

Chemin des douaniers vers Blonville: aménager le sentier pour passer la pointe entre Benerville et Blonville souvent trop humide pour être pratiqué.


Attirer le tour de France sur la Côte Fleurie. Ce type d'événements bénéficie aux commerces. En 2020, la Normandie ne figurera pas sur le tracé du Tour, pour la deuxième année consécutive. Faisons tout pour qu'il passe sur la Côte Fleurie en 2021 !

Jeux olympiques 2024 : Tout faire pour que Deauville et les communes alentours obtiennent le label “Terre de Jeux 2024”, récemment créé pour faire vivre les Jeux Olympiques jusque dans les territoires, ce qui est source d’activité pour les commerçants et développe la belle image de la Côte fleurie. Il faut que la ville candidate sur : www.terredejeux2024.org

Mettre en valeur l'histoire de Deauville et de Trouville par des panneaux de présentation, signalétique des lieux témoins de l'histoire des villes. On pourrait imaginer notamment, sous les panneaux de rue, de courtes bibliographies sur Charles de Gontaut-Biron, Edmond blanc, Eugène Cornuché...

Deauville - Trouville : Organiser un concours de fleurissement entre les deux soeurs jumelles, chacune une moitié du pont. 

Organiser un grand Koh Lanta entre Deauville et Trouville. ainsi que des compétitions sportives entre les deux villes. 

Participer à l'opération "l’Assiette de Pays" dans le pays d'Auge. C'est une assiette de produits du coin à définir avec des critères qui représente le terroir et qui est proposée par les restaurateurs ou les cafés. C'est toujours servi avec un verre de vin ou de cidre et ça met en valeur les productions locales. Ils le font dans les Pyrénées et c'est très bon !

Le festival de Venise est trop loin ; celui de Cannes inaccessible et trop chic ; alors qu'on peut aller au Festival du cinéma américain de Deauville sans problème ; mais peut-être faudrait-il mieux communiquer qu'il est accessible à tous. 

En été, accueillir sur la plage de Deauville des manifestations-émissions organisées par les chaînes de radio. 

Créer un musée coco Chanel en l'honneur de la fréquentation passée de Deauville par Gabrielle Chanel.

Enfant, jeune fille, Projet Demain Deauville

Enfance, jeunesse, enseignement, apprentissage

Créer une carte avec des réductions pour les jeunes sur les infrastructures municipales.

Créer une aire de jeux couverte pour les enfants à Deauville : par temps de pluie, c'est difficile d'occuper les enfants. Beaucoup vont régulièrement au McDonald's de Touques pour l'aire de jeux couverte, ou bien au Naturospace d'Honfleur. Ce ne seraient pas des installations coûteuses : une piscine de boules, quelques cubes, un toboggan sur un tapis de gomme et ils seraient contents. Un bâtiment le long des Planches pourrait être réhabilité pour accueillir cette salle de jeux.

Mettre davantage de jeux pour les enfants dans les lais de mer et agrandir le skate parc, qui a beaucoup de succès.

Créer une journée “Ouverture des entreprises - Tourisme patrimoine industriel” pour visiter les entreprises. Quelques unes ouvrent déjà leurs portes : on peut visiter la biscuiterie à Lonlay-l’Abbaye dans l’Orne, la fromagerie Graindorge à Livarot… Cela pourrait être généralisé lors d’une journée pour l’éveil professionnel des jeunes, avec des incitations fiscales à participer pour les entreprises et les commerces, comme c’est le cas pour les propriétaires de châteaux lors des journées du Patrimoine. 

La crèche municipale de Deauville ferme à 18h. Pour les commerçantes et commerçants, dans la mesure où les magasins ferment à 19h, ce serait très pratique si la crèche municipale pouvait rester ouverte une heure de plus. 

Créer un musée ou un centre culturel scientifique pour permettre aux locaux et aux touristes de connaître le patrimoine scientifique naturel de la Côte Fleurie. Mis à part le Paléospace de Villers-sur-Mer, cela manque. 

Dans le quartier du Coteau, rénover les installations existantes comme le terrain noir et dynamiser le quartier pour nos jeunes en créant des activités pour eux dans les locaux de l’ancienne école ou même en extérieur (l’école et le gymnase servent actuellement de stockage aux services techniques.)

Publier un concours de Noël : la plus belle vitrine ou le plus beau restaurant, sur le thème de Noël. Ce serait bien pour les enfants comme les adultes, d’avoir de la couleur, de la joie et de la beauté pour les yeux. Imaginons par exemple que la ville remettrait un cadeau pour la plus belle vitrine ou restaurent, du 1er au 3ème. 

Ne pas copier les décorations de Noël de Paris à Deauville. Pour Noël, refaire un vrai grand sapin bien vert de Noël, à un rond-point, avec de la couleur, comme chez nous, et les enfants pourraient faire à l'école de la déco pour le sapin de la ville. Mr le maire pourrait allumer le sapin avec les enfants, pour le sourire des enfants comme des adultes, et pour la joie de vivre dans Deauville. Ainsi, ce serait des décorations de Noël comme personne n'a plus vu à Deauville, et un retour dans notre jeunesse, une chose que c'était alors Deauville avec Mr le maire ou madame ex-maire de Deauville.

Visite d’un centre de tri des déchets une fois dans la scolarité en primaire et collège. C’est difficile de savoir bien trier sans avoir vu comment fonctionnent les machines et les équipes en charge. Former les enfants au tri, c’est aussi former leurs parents par leur intermédiaire. 

Mettre en place une étude (plutôt qu’une garderie) de 17h30 à 18h30 à l’école Fracasse.

Faire un point sur la restauration scolaire. Conversion progressive à l’alimentation bio, responsable, circuits courts. Mettre en place une éco-cantine. 

Pour les 5-12 ans, un aquarium pour visiter les jours de pluie et un acrobranche pour enfants les jours de beau temps.

Aménager de façon sympa la grande aire verte actuellement inutilisée de la marina, quai des Marchands. Un parc, une aire de jeu pour nos enfants, une aire de sport, planter des arbres ou quelques arbustes ?

Faire davantage de promotion sur le bateau pour les plus jeunes (requins, dragons, régates,...)

Gare de Deauville-Trouville, Projet Demain Deauville

Aménagement, urbanisme, transports, télécommunications, infrastructures

Mise en place d'un éclairage public sur la promenade du bord de la Touques entre le pont des Belges et le quartier Boudin. Très emprunté, ce circuit n'est pas sécurisant dès la tombée de la nuit.

Pour que l’hippodrome de Deauville reste compétitif, mettre en place un éclairage de la piste fibrée. Cela aurait pour but de :
- Sécuriser l’entraînement très tôt le matin en hiver ;
- Développer l’économie des courses en hiver à Deauville en diffusant à la TV des courses deauvillaises à 18h et 19h, ce qui serait bon pour la marque de la ville ;
- Animer l’hippodrome en été, avec des nocturnes "courses" : l’hippodrome de Cabourg a l'éclairage et organise des nocturnes réputés ; l'hippodrome de Longchamp organise aussi des DJ-set le jeudi soir qui marchent très bien et qui pourraient être copiés par Deauville en haute-saison.

Train : comprendre et remédier à la dégradation de la desserte de Deauville – Trouville :
Dégradation du temps de trajet : Aujourd'hui, les trains Paris – Deauville mettent en moyenne 2h30... Rappelons qu'en 1931, la "Micheline", premier auto-rail sur pneu, reliait Paris – Deauville en 2h03.
Dégradation des conditions : Les trains du vendredi soir et du dimanche soir sont très souvent complets dès le mardi, ce qui incite les plaisanciers à venir en weekend en voiture, créant embouteillages, problèmes de stationnement en centre-ville et présence de voitures en nombre excessif. Le train est un moyen de transport d'avenir, écologiquement responsable, qui mérite des investissements.

Créer un tramway entre les communes de la Côte Fleurie. Il a d'ailleurs existé entre 1942 et 1944, comme en témoignent ces documents du Cercle Philatélique de Lisieux [cliquer ici].

Pour que Deauville et Trouville restent à l'échelle humaine, porter une attention particulière aux risques de projets immobiliers grandissants. Les constructions à venir devraient être de taille raisonnable, nullement hautes, afin d'épouser l'environnement naturel. Essayer de construire avec un étage de moins.

Les terrasses de restaurants sont plaisantes, mais certaines autorisations d'extension sur les trottoirs (sous cloches de plastique) ou directement sur le sable de la plage (comme à Bénerville) peuvent gêner la circulation des piétons et remettre en cause un acquis fragile et inestimable de notre coin :  la composition harmonieuse, spacieuse et aérée.


Mettre des cendriers et poubelles supplémentaires autour du casino, du Printemps et de la piscine de Deauville. 

Installer un frigidaire solidaire à la gare de Deauville-Trouville, pour que ceux qui séjournent le weekend à Deauville ou Trouville et rentrent sur la capitale le dimanche soir puissent y laisser les produits achetés en trop et qu'ils n'ont pas consommé, à destination d'une association d'aide aux plus démunis. 

Étudier la desserte en transport en commun du Coteau à Deauville. 3 à 4 fois par jours, ça devient compliqué pour ceux qui y habitent de prévoir d'aller en ville en transport, et de pouvoir revenir. Beaucoup font même du stop rue Florian de Kergolay pour pouvoir remonter...

Proposition sur les principaux axes routiers de Deauville : afin de réduire l'impact routier de part en part de la ville, reconvertir ces axes en une seule voie et sens de circulation des véhicules : av de la République : Trouville vers Benerville ; bd E. Cornuche : Benerville vers Trouville. Associer à ces travaux la création de pistes cyclables aménagées avec des accotements végétalisés sur les axes suscités. Ces travaux pourraient, in-fine, créer un lien harmonieux entre le centre ville et le futur pole culturel Les Franciscaines.

Promenade sur la digue de Port Deauville: aujourd’hui on ne peut pas voir le mer quand on se promène sur cette digue : il faudrait créer une promenade coté mer ou sur le sommet de la digue qui débouchera sur l’arrondi final de la digue avec vue sur Le Havre et Trouville. L’ancienne digue n’a plus vraiment d’interêt et pourrait être détruite laissant une belle vue sur la digue et la plage de Trouville aux promeneurs du futur parc des dunes.
Commentaire reçu : certains sont très attachés à l’ancienne digue, historique et symbolique de Deauville. 
Peut-être faut-il organiser une consultation des habitants sur cette question.


Aménager des itinéraires de promenade autour du port de Deauville-Trouville et revoir l'éclairage la nuit. 

À Deauville, changer les bois pour prendre le bateau de la traversée pour aller à Trouville sur mer. Leur pourriture est un danger. Les quatre barrières mises en place s'avèrent malheureusement insuffisantes pour assurer la pleine sécurité. 

Développer l'éclairage LED sur la ville, en remplacement peu à peu de l'éclairage orange. 

Mettre des bancs sur la promenade de la presqu'île pour profiter de la très belle vue sur Trouville. 

Un voeu pour continuer à revitaliser la presqu'île de Touques. 

Mieux valoriser l'aéroport de Deauville-Normandie, qui ne propose que très peu de vols. Recréer une ligne Deauville-Londres en haute saison, pour attirer la clientèle anglaise de qualité, au fort pouvoir d'achat et intéressée par la Normandie compte tenu du Brexit. 

Créer un parking de délestage à l'entrée de Deauville pour qu'il y ait moins de voitures pendant l'été et pour repenser la place du piéton à Deauville.

Rendre le centre de Deauville le plus piétonnier possible. Mettre en place une “zone de rencontre piétons prioritaires 20km/h”. Moins de stress et intérêt pour les commerçants : plus de mouvements lent, c'est plus de lèche-vitrine.

Créer un parking de délestage vers Canapville pour résoudre le goulot d'étranglement sans sacrifier les marais, la faune et la flore.

À Deauville, il y a de plus en plus de vélos en ville et les garages à vélo manquent. Cela est encore plus vrai à Trouville d'ailleurs. 

Mettre des râteliers sécurisés pour garer les vélos et trottinnettes.

Mettre des passages piétons 3D près de la gare. (Note : Il ne s'agit pas d'une infrastructure mais d'un dessin du passage piéton au sol en 3D qui donne l'impression de relief.)

S'assurer que chaque résidence a un numéro de rue, notamment à Villers.

Coquillages, Plage de Deauville, Projet Demain Deauville

Environnement, recyclage, développement durable

Faire de Deauville une vitrine de "l'éco-no-logie", réconciliation de "l'économie" et de "l'écologie" pour les générations futures.

Inciter les Deauvillais à mettre en ligne sur Blablacar leurs trajets Deauville-Caen, Deauville-Lisieux, Deauville-Le Havre. Favoriser l'auto-partage sur notre communauté de communes. 

L'application "Too Good to Go" s'est très bien développée à Trouville. Encourager les commerces deauvillais à s'inscrire sur ce site au lieu de jeter les invendus. 

Planter des arbres fruitiers dans la ville : ils nourrissent l'écosystème, notamment les moineaux. 

Créer un jardin partagé ou un verger, par exemple sur le grand terrain vert autour de la piscine de Deauville. Créer un potager et impliquer les écoles, sur le modèle du potager bio au lycée Jean d'Arc à Trouville. C'est ludique et instructif pour les enfants, deauvillais comme parisiens de passage. Cela développe la culture et les connaissances sur la nature. Deauville pourrait être une ville pionnière, une ville vitrine pour les initiatives environnementales. 

Pour développer les transports en commun et les transports verts, créer un système innovant de minibus électriques sur la Communauté de communes Coeur Côte Fleurie. Pour éviter les bus vides, les lignes auraient un tracé flexible et optimisé en temps réel en fonction de la demande des usagers (satisfaction maximisée des utilisateurs comme avec Uberpool, innovation permise aujourd'hui par l'intelligence artificielle).

Enjeu environnemental important : l’ensablement du port de Deauville et l’ensablement de la Touques.

Missionner un prestataire qui a des ânes pour récolter les déchets pendant la journée sur la plage lors des week-ends chargés. Ce système a été mis en place par Granville Terre et Mer. La présence de l’animal et le fait de voir les déchets portés par lui dans des grands paniers sensibilisent les enfants comme les adultes aux enjeux de l’environnement.

Créer un quiz de tri sélectif pour la Communauté de communes : “tel déchet, quelle poubelle ?” car les règles de tri ne sont pas exactement les mêmes dans toutes les régions de France et on s'y perd. 

Installer des poissons-poubelles sur le bord de mer comme à Sarzeau, pour sensibiliser le public à la propreté sur les plages.

Faire des actions pour mobiliser les fumeurs à mettre leurs mégots dans un cendrier de plage. Avec distribution gratuite de petites boîtes à mégots et de sacs en papier pour les déchets à l'entrée de la plage lors des plus gros weekends. 

Mettre en plage des brigades de surveillance propreté, nuisances sonores et civisme. 

Faire de Deauville la première station balnéaire sans plastique à usage unique, par une incitation positive des commerçants et la création d’un label “commerce vert” par la ville. De toute façon ils seront interdits en 2021 donc autant s’y mettre dès maintenant (la Côte Fleurie en avance).

Ballade plantée : étiqueter les végétaux et arbres de la ville avec leur nom et proposer une balade ludique pour les découvrir.  

Salle de réunion, Projet Demain Deauville

Dynamisme, attractivité, emploi, développement économique 

Pour aider à la dynamisation du secteur de Deauville dans le secteur de l'emploi, privilégier l'enseignement en alternance y compris pour les 2ème et 3ème cycles. Ces opportunités sont freinées par manque de logement accessibles financièrement. Peut-être s'associer avec le secteur de Pont l'évêque pour proposer des solutions attractives, quitte à se faire aider par la CCI. Beaucoup de restaurateurs renoncent à recruter par manque de candidatures.

Imiter Houdan, dont le taux de chômage est le plus bas de France (4,7%, alors qu’il tourne autour de 10% en France et sur la Côte Fleurie) en répliquant certains de leurs dispositifs à Deauville. La Communauté de communes peut notamment encourager les TPE et les PME dont la masse salariale ne dépasse pas 250 personnes à s’implanter et à se développer sur le territoire de Deauville et alentours en faisant en sorte que les terrains et sièges sociaux y soient moins onéreux qu’ailleurs. À Houdan, le taux fiscal s’appliquant à la valeur locative des biens des entreprises passibles la taxe foncière est de 18.44 % alors que de nombreux Etablissements publics de coopération intercommunale alors que de nombreux EPCI appliquent un taux supérieur à 25%. C’est la botte secrète de cette commune française bénie des dieux ; appliquons la à notre région !

Comme il devient difficile pour les jeunes couples actifs de s’installer sur la Côte Fleurie (tarifs élevés ; locations saisonnières gagnant du terrain ; résidences secondaires), ils se tournent vers les communes rurales du Pays d’Auge, dans les terres en redonnant de l’allant aux écoles et aux commerces de ces communes : Pont-l’Évêque, le Breuil-en-Auge... Un véritable manque à gagner économique pour nos communes. Afin de continuer à faire cohabiter attractivité touristique et vie économique et sociale à l'année, il est nécessaire de trouver des projets d'accès à la propriété prioritaires dans une plus large mesure pour les citoyens qui font vivre les stations à l'année, socialement et économiquement. Sans des actions déterminées, le territoire se videra au fur et à mesure de ses habitants, les écoles et les petits commerces fermeront, la vie culturelle et sociale perdra en intensité. 

En été à Deauville, cf newsletter inDeauville, la programmation est bluffante, on ne sait que suggérer. Reste le business et l'hiver. On espère qu'ils feront eux aussi l'objet d'une vision d'avenir. 

Dans le contexte du Brexit, identifier et prospecter les sociétés anglaises qui exportent vers l’Union Européenne. Elles voudront peut-être créer un établissement dans l’UE, pourquoi pas en Normandie. 

Attirer des entreprises sur la presqu'île en créant un espace de co-working sur le modèle de The Camp à Aix-en-Provence. Pour que la presqu'île de Deauville devienne le "The Camp" de l'Ouest de la France. 

Circuits courts : encourager la création d’un magasin de producteurs.

Créer un magasin "testeur de commerces", "incubateur de commerce" ou "pop-up store" à Deauville, qui permet à un porteur de projet, un artisan ou une jeune marque de tester son concept grandeur nature avant de se lancer dans la location d'une boutique à long terme. Ce serait un magasin où les artisans ou les jeunes marques peuvent se relayer et exposer seulement une semaine ou un mois, pour tester une idée ou un produit. Pour les habitants, cela apporte de la diversité et nouveauté dans le centre ville. 

Fontaine de la place Morny, Projet Demain Deauville

Vivre ensemble, civilité, éthique, utilisation de l'espace public 

Éviter les friches urbaines qui nuisent à l'image de Deauville : la fontaine à l'abandon dans les lais de mer, le terrain près du skate parc, le terrain près du poney club, le terrain à gauche du Pom's, le terrain entre le CID et la piscine... Deauville présente à la fois de magnifiques installations et des terrains abandonnés, alliance peu commune, entre abondance et décadence.

Lutter contre la pollution sonore de certaines motos (dont la cartouche limitant le bruit en sortie d'échappement est enlevée) en infraction au Code de la route et verbalisable.

Mettre des rubans réfléchissants sur les poubelles et les toits pour faire fuir les goélands comme à Hastings. NB: Beaucoup de nids de goélands sur les toits des hangars de la presqu'île. 

Mettre à disposition des habitants de Deauville une salle polyvalente qu'on pourrait réserver gratuitement pour organiser un anniversaire, un pot, etc. Ce serait non pas une grande salle de conférences mais une petite salle accueillante et chaleureuse. Un tel service développerait l'ambiance familiale dans notre ville. 

Pour les nouveaux résidents, créer un petit livret d’accueil réunissant les principales informations utiles : formalités, commerces, santé, sports et loisirs, bref tous les indispensables infos permettant de s’intégrer rapidement et sans stress !

Avoir plus de toilettes publiques que celle du jardin public, tant pour les résidents que les touristes.

Créer un budget participatif pour impliquer les deauvillais dans l'élaboration du budget de la commune. 

Pour des communes plus éthiques : 
- Mettre en place des moyens concrets pour la participation des citoyens aux décisions locales. 
- Mettre en ligne sous 7 jours les documents communicables les plus importants : délibérations, arrêtés réglementaires, comptes-rendus et rapports.
- Indiquer au début des séances plénières les élus qui doivent éventuellement se déporter pour conflits d'intérêts
- Associer les élus minoritaires aux phases de négociation prévues dans les procédures d’attribution des marchés publics et des concessions.

Ordinateur et mug, ambiance travail, Projet Demain Deauville

Numérique et innovations

Dans la mesure où les entreprises sont de plus en plus nombreuses à accorder un ou deux jours de télétravail (travail à distance) à leurs salariés, tout faire pour attirer ces cadres à Deauville : ils sont, quatre jours par semaine, une richesse intellectuelle et financière pour la ville. Développer les infrastructures numériques : le wifi dans le train, le "sans coupure" 3G sur l'A13, etc.

Mettre en place un programme de développement de la visibilité numérique de nos commerces à Deauville. L’économie numérique est un levier permettant d’augmenter de manière significative la création de richesses des entreprises en province, via le e-commerce. Cependant, beaucoup de petites et moyennes entreprises restent encore déconnectées de l’économie numérique, en raison d’un manque de moyens, de temps ou de compétences. Aujourd’hui, le secteur du numérique génère un quart de la croissance française. La dynamisation de la Côte Fleurie est à trouver dans ce secteur !

Faire de Deauville une ville communicante et connectée en refaisant le site web et son agenda pour qu'il marche sur téléphone portable de type smartphone. 

Promouvoir la sérénité numérique, offrir une approche sereine du numérique aux publics défavorisés de ce point de vue en mettant à disposition un informaticien et une permanence numérique pour la ville. Il serait disponible en priorité pour les démarches administratives, puis professionnelles, mais saurait aussi se montrer accueillant pour un projet personnel si le créneau est libre, bref, pour aider et pour former. Un tel service serait à la fois une innovation sociale et une innovation numérique qui participerait à l'inclusion de tous dans le monde de demain.  

Mettre en place un réseau wi-fi public efficace dans toute la ville de Deauville (revoir le wifi inDeauville).

Mettre en place un système simple pour pouvoir transmettre en temps réel des informations sur ce qui nous entoure, par exemple : signaler un dégât de poubelles avec les goélands, signaler un lampadaire défectueux, etc.  

Espace de télétravail prévu aux Franciscaines et Pôle des Futurs prévu sur la presqu’île de la Touques : les équiper avec du mobilier innovant pour en faire des vitrines des nouvelles pratiques au bureau : des bureaux ajustables assis-debout, des “standing desks”, ou même des “treadmill desks” comme dans la Sillicon Valley, travailler assis sur des “Swiss ball”, toutes ces nouvelles pratiques qui préservent le dos en travaillant. Pour que Deauville soit à la pointe, comme toujours !

Deux crayons sur fond jaune, Projet Demain Deauville

Politique fiscale

Mettre en place une taxe sur les logements vacants. 

Favoriser les petits commerçants du centre-ville : mettre en place un abattement de 1 à 15% sur la TFPB en faveur des magasins et boutiques dont la surface principale est inférieure à 400 m2 et qui ne sont pas intégrées dans une grande surface (un ensemble commercial) ; mesure compensée par une augmentation du coefficient de modulation de la TASCOM (taxe sur les grands centres commerciaux et les chaînes) (possible jusqu'à 1,3%). 

Mettre en place une politique fiscale volontariste pour l'environnement, par exonérations de TFPB pour les logements achevés à compter du 1er janvier 2019 présentant une performance énergétique globale élevée (BBC). 

Mettre en place une politique fiscale favorisant l'innovation et l'activité : pour attirer les jeunes entreprises innovantes et jeunes entreprises universitaires, une exonération de TFPB et de CET ; pour favoriser les entreprises nouvelles, la création et la reprise d'établissement, une exonération de CET. 

Mettre les valeurs locatives cadastrales à jour et ne pas augmenter les taux, ce qui permet de faire valoir les efforts de valorisation du territoire impulsés par la commune tout en ayant le souci de justice fiscale. Mettre les bases à jour permet de ne pas augmenter les taux, ce qui est une mesure bienvenue pour les contribuables qui ne seront pas dégrévés de leur taxe d'habitation (TH), et pour les contribuables concernés par la réforme de la TH, cela leur permettra de réellement payer 0€ de TH pour les dernières années. 

Bouquet de fleurs, Projet Demain Deauville

Action sociale, insertion, santé, vieillesse 

Place des familles et des handicapés à Deauville : permettre aux poussettes et fauteuils roulants de traverser le sable sec et d'aller jusqu'à l'eau facilement, grâce à une descente vers l'eau en planches de bois, comme sur la plage de Trouville.

Développer un Ehpad "hors les murs" pour les superseniors. C'est un dispositif qui leur permet de rester chez eux en coordonnant des services à domicile. La société de la longévité dans laquelle nous entrons pose des questions de proximité et d’aménagement du territoire à la Communauté de communes.

Aider les personnes seules notamment retraitées désireuses de s’installer dans le Pays d’Auge. Les aider pour la concrétisation de leur projet. 

Commerce, bar, néon Relax, Projet Demain Deauville

Sécurité

Sécuriser le skate parc des enfants et ados en l'entourant d'une barrière pour éviter les sorties avec l'élan.

Tailler la haie de la rue du Moulin Saint-Laurent : elle a tellement poussé que le trottoir n'est plus praticable pour les poussettes et autres. Certains piétons marchent directement sur la route. 


Enjeu des vitesses excessives des véhicules à certaines heures sur l'Av de la République, bd Eugene Cornuche et bd Mauger : il pourrait être envisagé de créer des chicanes vegétalisées pour réduire la vitesse des véhicules, voire d'installer des radars. 

Incivilité : lutter contre la "circulation agressive" : des automobilistes empruntent certaines voies comme des "autoroutes urbaines", rendant dangereuse la traversée des rues. Des ralentisseurs et un simple feu rouge pourraient s'imposer, en particulier sur l'avenue Hocquart de Turtot.

Lorsque la mer monte sur la plage et que l’on s’y ballade de Villers pour aller jusqu’à Deauville, selon les marées les gens peuvent se retrouver encerclés et prisonniers de l’eau. Ils doivent remonter vers les villas au bord dont les habitants quand ils sont présents leur ouvrent les portes pour qu’ils puissent passer par leur jardin. Une sécurité serait la bienvenue pour les nouveaux arrivants ou visiteurs de la région qui ne sont pas au courant. Par exemple, un panneau électrique de chaque côté de cette série de villas côté mer pourrait afficher «accès interdit aujourd’hui de telle heure à telle heure pour cause de marée haute risque de noyade » Et l’installation d’une jolie passerelle légère de bon goût belle couleur bleue ou ton sur ton passant devant ces villas serait une sécurité pour ceux qui n’auraient pas vu le panneau ou ne comprendraient pas (étrangers).